association

actualités

InvitationsRencontres
vidéos
DVD

entrée des artistes

adhésion

         

lieux

de

diffusion

           

Vidéographie

contact

 

bonhomme

Comptes-rendus

2017
Invit_46
2016
Invit
2015
Renc 36
2014
Invit 31
2013
Rencontre30
2012
Rencontre26
2011
Rencontre22
2010
invit15
2009
R13
2008
R8
2007
R6
2006-2005
Invit4
 
Rencontres et invitations

Invitation

Hakim BEDDAR, est plasticien (son site). Il a été le premier artiste filmé par Thésée en 2001. Une expérience passionnante avec une équipe d'étudiants du BTS Audiovisuel de Villefontaine. Il s'agissait d'une évocation du travail de l'artiste dans le cadre d'une exposition à Vienne intitulée "Fragmentations". Ce film dégageait une grande poésie autour d'un travail original d'estampes et de toiles. On voyait l'artiste à l'œuvre dans son atelier, et également dans son intérieur. Avec les années, suite à l'acquisition d'une presse lithographique, l'artiste s'est tourné davantage vers la gravure, mais on reconnait les thèmes, les teintes, les signes qui caractérisent son œuvre. La femme, l'enfant s'inscrivent par leurs lignes dans la matière des toiles, dans le relief des gravures, évoqués avec la pudeur d'une discrétion de l'âme. Dans l'œuvre d'Hakim, on ressent la ligne, on ressent l'émotion de la naissance sur un fond de dune de sable, énoncé comme un mirage dans la lumière, dans les teintes; rien ne se dit vraiment, c'est l'évocation qui nous lie à sa mémoire. Né à Alger, sa famille est d'origine Berbère. Il a donc, entre autres, illustré un poème berbère, de ses ocres, de ses teintes de sable et d'ambre pour dire à sa façon la poésie de la nature : ce grand corps qu'est la terre où il est né. On reverra le film "Fragmentations" déjà présenté lors de la 5ème rencontre en 2007. On verra des œuvres sur les cimaises, des gravures, et des livres d'artistes...

 

 

 

 

    

Gravure Hakim BeddarGravure©ADAGP, Hakim Beddar

Mohammed-EX

Le film sortira sous forme d'un DVD comprenant 3 lectures permettant d'entendre et peut-être aussi de comprendre quelques mots de cette langue qui nous vient de l'Afrique du Nord. Il sera accompagné d'un petit livret permettant de suivre le texte " Muchat (Fantassins)" dans les deux langues. (Ci-dessus : une image du film pendant la lecture de EX).

Mohammed EL AMRAOUI est poète (son site). Il utilise sa connaissance parfaite de la langue arabe pour nous la faire entendre et apprécier lors de ses lectures. Plus que des lectures, il s'agit de mises en scène et de performances orales qui nous saisissent par leur force verbale. Qu'il parle en français ou en arabe, il y a la même sonorité dans ses phrases, le même engagement dans la profondeur de ses textes. Les sujets qu'il aborde portent sens et beauté. On a besoin de cette intelligence pour vivre une langue que peu de gens connaissent vraiment. On a besoin d'entendre et réentendre ce qui fait la force de l'humain. L'humain, c'est quoi pour lui? la relation entre les hommes unis par la guerre, la mort, la vie, la famille, la douleur, le rire... tout ce qui relie et raye les différences, tout ce qui donne la noblesse du cœur. Alors les mots s'alignent, désignent, se jouent des signes qui les forment, la lettre et sa sonorité devient un code qui s'allie à la forme. Mohammed par sa manière de jouer des symboles semble écrire sa poésie sur le ciel. Le film présenté par Thésée sera le fruit d'une rencontre fortuite au Musée des Beaux-Arts, lors d'un autre printemps des poètes, celui de 2014, une complicité avec un autre poète Patrick Dubost, et un de ses amis saxophoniste Yannick Narejos. La caméra était là, elle s'est mise à tourner. Il y a parfois des captations "sauvages" dans les forêts des musées créant des hasards qui font le suc de l'amitié... avec plein de gens à remercier.

La Cave Littéraire est une association (son site) connue de longue date à Villefontaine. Elle possède une poéthèque comportant 60000 revues de poésie. La mairie de Villefontaine a beaucoup investi dans les associations culturelles et arbore depuis quelques années le label de "Ville en poésie". Remerciements à tous ceux qui participent à cette rencontre. Billet 135 Cave Littéraire.

 

Le thème du printemps des poètes AFRIQUE(S) est tourné vers l'Afrique francophone, une rencontre avec deux artistes qui mettent en valeur la poésie de l'Afrique du Nord. Mohammed est né au Maroc, Hakim est né en Algérie, ils vivent tous les deux en France et rayonnent sur la région et ailleurs....

... Mais les paroles de paix transparentes et ton sourire d'aube. Je salue ton salut à l'Afrique : aux faces noires d'ivoire comme aux visages vermeils...

Léopold Sédar Senghor, extrait de "Elégie de Carthage" à Habib Bourguiba.

Vous pouvez lire et regarder le compte-rendu de la 46ème rencontre ARTHESEE du VENDREDI 24 MARS 2017 À VILLEFONTAINE qui s'est déroulée dans le cadre du printemps des poètes 2017, en partenariat avec la Mairie de Villefontaine et La Cave Littéraire.

CLIQUEZ SUR Le CARTON D'INVITATION ci-dessous pour y accéder